lundi 20 septembre 2010

Le 2 décembre

« Bientôt le 2 décembre… Je ne vous cache pas Persigny que je vois arriver cette date avec une certaine appréhension. Cela va faire un an que la restauration de l’empire a été solennellement proclamée et l’opposition ne manquera certainement pas cette occasion de fustiger notre médiocre bilan. Aujourd’hui ceux qui nous approuvent sont tièdes et ceux qui nous combattent sont d’une détermination sans faille. »


Planche 18 du projet Victor Hugo... La scène se passe dans le bureau de Napoléon 3 au Palais des Tuileries.

A ce stade du récit, nous sommes à l’automne 1853. Cela va bientôt faire deux ans que Louis-Napoléon Bonaparte, président de la IIe République élu démocratiquement en décembre 1848, s’est emparé du pouvoir par un coup d’État, le 2 décembre 1851. Un an plus tard, jour pour jour, il se proclame empereur des Français sous le nom de Napoléon III. La date du 2 décembre 1852 a été choisie pour restaurer solennellement l’empire en vertu d’une triple commémoration : le sacre de Napoléon 1er en 1804, la victoire d’Austerlitz en 1805 et le coup d’état de 1851.
C’est la seconde fois en moins d’un siècle qu’une république née d’une révolution succombe de cette manière…