dimanche 25 septembre 2011

Hélas...

Le jour de ta naissance, mon enfant, je me suis cru l’égal des Dieux.
Hélas, aveuglé de vanité, je n’avais pas vu l’abîme sous mes pieds.
Moi le titan, j’ai été foudroyé...

... Et condamné à errer en ce monde sur lequel rayonne désormais
un soleil noir...