mardi 31 décembre 2013

Mélancolie enthousiaste

2014 arrive avec son lot de bonnes résolutions, de projets et d’espoirs...
Et c’est avec une mélancolie teintée d’un enthousiasme naissant que je dois tourner la page et refermer ces livres afin de mieux accueillir les nouvelles âmes qui hanteront désormais mon monde intérieur.


« Je ne sais si mes lecteurs ont été envahis quelquefois par une insurmontable passion : je l'espère. Alors, ils me comprendront. Ils se rendront compte de l'état d'un esprit dans lequel dix années de lectures constantes avaient amassé un trop plein d'impatiences, de tentations, de souhaits dévorants. J'en arrivais à m'identifier absolument avec les grands voyageurs dont j'absorbais les œuvres. Je découvrais les contrées qu'ils avaient découvertes. J'étais Colomb en Amérique, Magellan à la Terre de Feu, Jacques Cartier au Canada. La terre me semblait trop petite, puisqu'on en avait fait le tour. Sous peine de partir pour l'autre monde, je dus voyager à tout prix. Lorsque cette idée de déplacement se fut emparée de moi, elle ne me laissa plus un instant de répit. Puis il y avait la mer à traverser, et pas de bon voyage sans un bout de navigation. »
Jules Verne

Aucun commentaire: